MEULAN : CECILE ZAMMIT-POPESCU CRAINT LE CLASSEMENT EN ZONE URBAINE SENSIBLE

10 décembre 2016

Non classé

  • MEULAN :  CECILE ZAMMIT-POPESCU CRAINT LE CLASSEMENT EN ZONE URBAINE SENSIBLE 6431619_b9177c1a-bb09-11e6-a00a-627955f1f482-1

« Si j’écoute mes habitants, on a l’impression d’être dans le Bronx ! Je sais qu’on n’y est pas et je fais tout pour éviter de devenir zone urbaine sensible… » Cécile Zammit-Popescu, maire DVD de Meulan-en-Yvelines, fait référence à l’édito qu’elle a écrit dans le magazine municipal, suite aux agissements de la nuit d’Halloween, et dans lequel elle fustigeait « les habituels perturbateurs » du quartier du Paradis. Ce soir de festivités, une quarantaine de personnes avait pris à partie des policiers, rue de la ferme, jetant vers eux un cocktail Molotov, sans que celui-ci n’occasionne de dégâts. Le groupe avait au préalable coupé l’éclairage public avant de se disperser sans être retrouvé.

« Depuis une dizaine d’années, je constate des changements sociologiques dans ce quartier », précise Cécile Zammit-Popescu, qui évoque une situation devenue « inacceptable ». Elle met en cause notamment une « politique de peuplement, amorcée par l’Etat ». « Avec la déconstruction de ces quartiers, le relogement et les dossiers Dalo (NDLR : Droit au logement opposable), qui nous oblige à accueillir des populations en grande précarité, on risque de voir des endroits basculer en quartiers prioritaires de la politique de la ville » déplore l’élue. L’opposition, de son côté, s’interroge sur la politique d’accompagnement menée par la municipalité. « On a des jeunes qui sont complètement laissés de côté », regrette Cirila Jond-Necand (PS). Cette dernière estime que les élus ont pour mission de proposer des solutions telles que des actions de prévention. « Lorsque je lis l’édito, il n’y a aucune responsabilité prise par la commune » critique-t-elle.

source : http://www.leparisien.fr/meulan-78250/la-maire-de-meulan-veut-eviter-de-devenir-zone-urbaine-sensible-08-12-2016-6431619.php

 

COMMENTAIRES : Madame POPESCU est au moins en partie responsable de cette situation. Elle aura coupé dès son arrivée à la mairie de meulan toutes les subventions de son prédecesseur accordées à des associations qui encadraient les jeunes du quartier Paradis, aujourd’hui livrés à eux-mêmes, de l’aveu même du gardien du SICOREM route de Pontoise, M. Patrick Gautier.

Rappelons que les associations sont essentielles pour une commune. Elle reflète sa vitalité. Madame POPESCU, de par son attitude, en aura fait fuir plusieurs, à commencer par son club de modélisme. Les présidents des associations meulanaises ont par ailleurs constatés au forum des associations la difficulté de cette maire à entretenir des relations cordiales. Un problème de communication ?

Les commentaires sont fermés.

Lebloglibre |
Djalain |
Fipanalyse |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Afriques
| La Gazette Pro Nature
| Domieblog