TRIEL ENERGIE : GOUVERNER C’EST PREVOIR

15 mars 2017

Non classé

Carrieres sous PoissyDepuis plusieurs mandats, les élus locaux construisent, bétonnent à tout va !… Aujourd’hui, Carrières-sous-Poissy en est l’exemple le plus spectaculaire.

A Poissy, les anciens maires ont attiré toute la circulation en centre-ville au lieu d’opter pour un contournement de la ville. Dans quelques années notre secteur comptera entre 5000 et 10000 habitants de plus. A-t-on seulement pensé aux transports et à la mobilité des habitants ? Qui s’interroge ? Le site de l’ancienne clinique « la Reine Blanche » aurait pu faire un excellent parking pour les usagers du transport ferroviaire de Poissy, complété par une passerelle « piéton » adossée à l’ancien pont pour rejoindre le RER ! Mais non !

Concernant la plaine entre Triel et Carrières-sous-Poissy, sur la RD 190, on a construit le SIAAP puis la Fabrique 21 et enfin des immeubles de 10 étages dans le centre de Carrières-sous-Poissy sans prévoir l’espace nécessaire à la circulation.

A présent mais à contre-temps, nos élus, qui densifient les constructions dans toutes les zones préservées, réfléchissent aux transports publics, en envisageant une voie dédiée aux bus entre Triel et Carrières et un parking automobile de délestage à l’entrée sud de Triel. Faute d’anticipation et donc dans l’urgence, le projet deviendra réalité alors que toutes les voies routières seront saturées.

A ce jour, aux heures de pointe, les bus des différentes compagnies qui desservent la localité et les communes environnantes, sont englués dans les ralentissements. Le matin, dès la sortie de Triel en direction de Poissy, les automobilistes sont bloqués au giratoire… L’accroissement de la population compliquera immanquablement la situation à l’horizon 2020-2022 dans un secteur déjà saturé qui ne pourra pas absorber le trafic routier densifié par l’arrivée de la ligne EOLE.

Que constate-t-on déjà aujourd’hui : le parking de la gare à Poissy est complet dès 09h, le maire de Poissy a dû abandonner le stationnement payant du parc Meissonnier en raison de l’afflux massif de véhicules venant des communes avoisinantes qui envahissaient les rues de la ville !

Triel Energie, dans son programme de 2014, avait des projets plus cohérents : Triel’Hello, le bus électrique à la demande dans Triel permettant de limiter l’usage des véhicules personnels, le Batobus entre Triel et Poissy, en mutualisant son usage avec Verneuil, Vernouillet, Villennes et Carrières….A défaut de vision à moyen et long terme, la voiture personnelle reste malheureusement aujourd’hui le moyen de transport privilégié !

Il faut le dire, l’État est en grande partie responsable de la situation….Avant d’imposer 25% de logements sociaux et de diminuer simultanément ses dotations aux collectivités territoriales, il aurait fallu qu’il accompagne préalablement les communes dans l’adaptation des mobilités urbaines à l’augmentation massive de la population.

STOP à la pollution, STOP aux transports individuels pour le bien-être de tous !

source : https://www.trielenergie.fr/triel-aujourdhui/presse/307-une-voie-dediee-aux-bus-traversera-carrieres-sous-poissy

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Lebloglibre |
Djalain |
Fipanalyse |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Afriques
| La Gazette Pro Nature
| Domieblog