KARL OLIVE FURIEUX CONTRE LES ROMS

7 septembre 2017

Non classé

Au lendemain d’une expulsion partielle à Carrières sous Poissy, Karl Olive, Maire de Poissy, faisait un communiqué pour demander « le soutien de l’Etat pour faire partir les Roms » qui se sont installés entre les autoroutes A13 et A14, sur les terrains prévus pour accueillir le PSG, appartenant actuellement à la société des autoroutes (SAPN) et au conseil départemental des Yvelines.

Il a pris un arrêté municipal pour exiger le démantèlement de ces camps installés au mépris des règles environnementales, d’hygiène et de sécurité et saisi la justice en référé.

Voilà une attitude ferme et courageuse d’un Maire qui s’engage pour sa commune !

« Ces Roms doivent être expulsés au plus vite, avec ou sans le concours de la force publique ».

Qu’en est-il à Carrières sous Poissy ou à Triel où ces camps perdurent depuis 10 ans ?

« Il y a un grand manque de fermeté des élus locaux, on laisse aller » confie un riverain, « pour éviter tout risque d’affrontement mais un jour, les riverains excédés prendront les choses en mains si les pouvoirs publics tardent à intervenir. Nous sommes totalement opposés à toute aire de grand passage à côté de l’usine Azalys, ni nulle part ailleurs. C’est un paysage de désolation que cette route qui traverse ce terrain vague au départ de Triel en bordure de seine et qui mène à Poissy en passant par Carrières avec tous ces déchets et ces camps sauvages qui défigurent les abords des communes avoisinantes. »

Le problème des déchets

Toute sorte de déchets jonchent ces terrains vagues improvisés en camps de fortune. Pour le maire de Triel, Joël Mancel, ce ne serait pas les gens du voyage qui feraient ces dépôts sauvages car selon lui, il est bien connu que cette communauté vit de la ferraille…

Voilà des propos malheureusement d’un autre âge, d’un maire complètement dépassé, qui n’est plus dans le coup : A notre époque, les gens du voyage proposent leurs services pour des travaux non déclarés de jardinage, de nettoyage de toiture, de ravalement, de travaux de réfection, etc… C’est pour cette raison qu’ils viennent en région parisienne. Pour les dissuader de s’installer  aux périphéries de nos agglomérations, il faudrait d’abord que les résidents arrêtent de les employer !

Les commentaires sont fermés.

Lebloglibre |
Djalain |
Fipanalyse |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Afriques
| La Gazette Pro Nature
| Domieblog