TRIEL SUR SEINE : VENTE DU PARC MUNICIPAL, LES TRIELLOIS PROTESTENT

28 septembre 2017

Non classé

TRIEL SUR SEINE : VENTE DU PARC MUNICIPAL, LES TRIELLOIS PROTESTENT 7279242_7d8eb0fe-9fa7-11e7-8cc0-ce74ab95777b-1_1000x625

« Les autres villes cherchent à conserver leurs espaces verts, nous, c’est le contraire, on cherche à les détruire » Philippe PAILLET (SE)

Jeudi 21 septembre 2017, lors du dernier conseil, la municipalité a acté la vente du parc municipal. Mais le public a manifesté son désaccord.

La tension autour de la vente du parc municipal de 14105m2 pour quatre millions d’€uros est loin d’être apaisée. A tel point qu’avant le début du dernier conseil, Joël Mancel (DVD), se préparait à évacuer la quarantaine de personnes présentes.

« Je demande un référendum », s’est exclamé Philippe Paillet (SE), conseiller d’opposition dans le groupe REAGIR POUR TRIEL, tandis que des applaudissements montent du public.

« Vous bradez ce parc, le m2 constructible est vendu moins cher qu’aux Mureaux ! ».

Ce à quoi répond Michel Poirot, adjoint à l’urbanisme : « Nous avons eu une estimation de France Domaine, que nous avons suivie. Mais je ne doute pas que vous allez missionner le tribunal administratif comme vous le faites depuis 2012. »

« Vous n’avez pas honte ? » demande le public alors que la majorité actait la cession. Pourtant, dans ce concert  de protestations, une voix s’est élevée pour défendre le projet :

« Si l’on veut accueillir la jeunesse dans des logements décents, il faut accepter que le monde bouge. »

Un commentaire que n’a pas apprécié la majorité du public : « Donc on ne respecte plus le patrimoine ? »

source : La Gazette en Yvelines du mercredi 27 septembre 2017

Il y a régulièrement des incidents et des tensions durant les conseils municipaux de la ville de Triel sur seine, depuis que Joël Mancel a été élu. En effet, il défend mal les intérêts de sa commune et de ses administrés et se retranche trop souvent derrière le GPSEO, le « grand méchant loup »…  Le moins que l’on puisse dire, c’est que la communication passe de plus en plus mal entre l’équipe municipale et les Triellois. La démocratie ne s’exerce plus correctement..  Sans compter une partie du personnel de mairie complètement démotivée.

Triel sur seine est devenue, comme d’autres commune des Yvelines, une banlieue-dortoir  qui se caractérise par l’absence d’activité économique. Toute une partie de la population récemment installée,  ne connaît pas son Maire, ni l’équipe municipale. Enormément de logements sociaux viennent d’être construits, sans réflexion ni concertation; le centre-ville et les commerces sont sinistrés par la circulation automobile qui va encore empirer du fait de l’augmentation de la population. Les infrastructures de la ville seront vite dépassées. Sans compter les abords peu engageants de la commune sur la route de Poissy, entre terrain vague et sempiternels camps sauvages de roms !

Il est grand temps que les Triellois se réveillent,  se rassemblent pour la défense de l’intérêt général et se sentent concernés par l’avenir de leur commune, le bien commun et le  bien vivre ensemble. Et de penser d’ores et déjà au remplacement de Joël Mancel lors des prochaines élections municipales !

Les commentaires sont fermés.

Lebloglibre |
Djalain |
Fipanalyse |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Afriques
| La Gazette Pro Nature
| Domieblog