PAS DE BIDONVILLE A TRIEL

9 février 2018

Non classé

PETITION

A M. LE MAIRE DE TRIEL ET AU SOUS-PREFET DES YVELINES

Pétition : Pas de bidonville à Triel !

Depuis septembre 2017, un nouveau bidonville s’est implanté illégalement le long de la RD1, au rond-point de Triel, sur un terrain exigu et inapproprié, appartenant au Conseil Départemental des Yvelines.

Il est composé d’une soixantaine de caravanes et de plusieurs centaines de personnes, de constructions non autorisées (épicerie, salle de culte, etc…), de nombreux véhicules en stationnement sauvage et dangereux.

Ce bidonville pose des problèmes de sécurité et nuit à l’image de la ville de Triel. Les abords de ce bidonville sont devenus totalement insalubres (excréments, déjections, immondices, rats, décharges sauvages en bord de route..). Cette insalubrité peut conduire à des risques sanitaires majeurs non seulement pour les occupants mais aussi pour les habitants. Il est déplorable et scandaleux que les autorités concernés laissent ces familles vivre dans de telles conditions d’insalubrité.

En conséquence, je vous demande de :

-  mettre un terme à ces problèmes de sécurité et d’insalubrité publique,

- mobiliser les services de l’Etat afin de proposer des solutions adaptées pour ces familles,

- faire procéder à la fermeture définitive de ce campement illicite, dangereux, insalubre et ce, dans les meilleurs délais.

collectifpasdebidonvilleatriel@gmail.com

PETITION EN LIGNE : https://www.mesopinions.com/petition/nature-environnement/bidonville-triel/38971

Commentaires:

Joël Mancel, Maire de Triel,  s’était retranché dans son dernier bulletin municipal derrière la loi qui ouvre désormais la possibilité d’appliquer la trêve hivernale pour les habitants des bidonvilles.  Sauf que l’on ne peut comparer des familles expulsées de leur logement durant l’hiver, à des gens du voyage qui logent dans leur propre caravane. Ils ont, eux, bien un logement, mais occupent un terrain illégalement. Dans une circulaire du 25 janvier 2018, le gouvernement s’est fixé pour but une « réduction durable dans les cinq ans » du nombre des bidonvilles. Sauf que le nombre de bidonvilles est en constante augmentation partout en Ile de France avec des travailleurs précaires qui viennent de diverses régions de France (faire votre jardin, nettoyer votre toiture, etc..)mais aussi d’Europe grâce à la directive sur les travailleurs détachés. 

On est donc ici bien loin de l’image d’Epinal de Joël Mancel qui voit encore dans les gens du voyage de simples ferrailleurs….Encore une fois, les triellois doivent tout de suite réagir et réfléchir d’ores et déjà à l’élection d’un nouveau maire prêt à servir l’intérêt général et relever les défis de notre époque. Si M. Mancel est incapable de défendre les intérêts de sa commune, il faut qu’il démissionne. Il paraîtrait qu’il souhaite quitter la région.. Qu’il le fasse et vite !!!

Incapable de déloger les gens du voyage dont il a peur, il n’aura eu par contre aucun mal à expulser des riverains de la rive gauche – qui payent leurs impôts  -, qui souhaitaient rester chez eux durant les inondations et ce, sans aucune proposition de relogement !!

BRAVO M. LE MAIRE !!!

S. BARSCH

Les commentaires sont fermés.

Lebloglibre |
Djalain |
Fipanalyse |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Afriques
| La Gazette Pro Nature
| Domieblog