YVELINES COVID-19 : ARNAUD PERICARD DRESSE LE BILAN SANITAIRE DE ST GERMAIN EN LAYE

12 octobre 2020

Non classé

Yvelines : risque d’effondrement à Saint-Germain-en-Laye ...

Par Philippe Roudeillat pour Actu.fr

Pendant la période du confinement lié à la pandémie de Covid-19, Arnaud Péricard, le maire de Saint-Germain-en-Laye (Yvelines), s’était adressé quasi quotidiennement à ses concitoyens via un Facebook live pour les tenir informés des évolutions de la situation sanitaire dans la commune. Mardi 6 octobre, ce dernier a décidé de reprendre du service.

« Les Yvelines, bon élève de l’Ile-de-France »

« Il y a eu des mesures aujourd’hui sur Paris et la petite couronne et donc forcément, par ricochets, on se pose la question sur notre territoire de ce qu’il en est de notre situation, a-t-il expliqué en introduction. Déjà, la première bonne nouvelle, c’est que nous ne sommes pas concernés dans les Yvelines. Nous sommes en zone alerte, nous ne sommes pas en zone rouge écarlate et chez nous bars et restaurants peuvent continuer à ouvrir. Et les restrictions qu’il y a actuellement sur les rassemblements parisiens ne sont pas encore étendues aux départements de grande couronne dont nous faisons partie. Les Yvelines est un département qui, en Ile-de-France pour le moment, est l’un des meilleurs élèves. Tant mieux et il faut que cela dure. Et cela ne peut continuer que par l’effort collectif que nous faisons tous ensemble. »

« 17 patients hospitalisés dont 6 en réanimation »

Le maire s’est ensuite attelé à faire un point général sur la situation sanitaire en indiquant, qu’à la date du 6 octobre, l’hôpital accueillait 17 personnes liées au Covid-19 dans un service dont la capacité est actuellement de 20 lits.

Le nombre de patients en réanimation semble varier, quant à lui, entre 6 et 7.

« Pas de déprogrammation d’opérations à l’hôpital de Saint-Germain »

« Au plus fort de la crise, nous sommes montés à 116 lits d’hospitalisation, a rappelé Arnaud Péricard. Les 80 à 90 autres lits nous permettent de conserver toutes les hospitalisations pour des opérations programmées. C’est très important, car un certain nombre de patients ont besoin d’avoir accès aux soins et à ce jour, il n’est pas prévu de déprogrammer d’opérations à l’hôpital de Saint-Germain. »

Pour le maire, cette situation « plutôt contenue » s’explique par la « discipline collective qui est la nôtre » et les mesures prises comme celle de rendre obligatoire le port du masque en centre-ville.

« Faible nombre de fermetures de classes »

Lors de son intervention, l’élu s’est également réjoui du « faible nombre » de fermetures de classes dans une ville comprenant près de 22 000 élèves.

Le coup de gueule contre un mariage sans masque

L’édile a également profité de cet échange avec les Saint-Germanois pour insister sur la nécessité de poursuivre l’effort collectif tout en poussant un « coup de gueule » face à certains comportements.

« Nous avons eu samedi dernier un mariage à la grande église de Saint-Germain avec 400 ou 500 personnes qui n’étaient pas de Saint-Germain et qui n’ont pas mis le masque. Ce n’est pas acceptable. Je ne voudrais pas que ce genre d’action vienne pénaliser tous les efforts qui sont faits par les habitants de notre ville pour rendre ce périmètre sanitaire aussi sécure qu’il peut l’être… Avec la police nationale et municipale nous avons insisté sur la pédagogie aujourd’hui. Si jamais demain une situation comme celle-ci devait se répéter, je n’hésiterais pas à demander une verbalisation en urgence. »

Manifestations en extérieur maintenues

Concernant les différentes manifestations, le maire a rappelé que toutes celles en extérieur avaient et seraient maintenues comme le festival de Street-art en cours, l’opération forêt propre programmée ce samedi 10 octobre ou encore l’exposition photo organisée la semaine prochaine place Porcaro sur les 50 ans du PSG.

Un point a également été fait sur la situation dans les Ehpad de la commune durement touchés lors de la première vague du Covid-19.

Pas de décès enregistré dans les Ehpad

« Des protocoles ont été mis en place dans la plupart des Ehpad et, à ce jour je trouve qu’ils sont bien respectés parce que je n’ai pas, contrairement à ce que j’ai pu avoir pendant le confinement et la première partie du déconfinement, de remontée de décès. »

En guise de conclusion, Arnaud Péricard a lancé un appel général à la vigilance tout en invitant ses concitoyens à ne pas « s’arrêter de vivre, d’aller au restaurant, dans les bars de notre ville. On peut le faire en respectant les gestes barrières et en respectant le port du masque. »

Enfin, l’édile a indiqué que des mesures seraient prochainement annoncées pour soutenir les commerces de Saint-Germain-en-Laye.

source : https://actu.fr/ile-de-france/saint-germain-en-laye_78551/yvelines-covid-19-le-maire-de-saint-germain-en-laye-dresse-le-bilan-sanitaire-de-sa-commune_36627589.html

commentaire  : Arnaud Pericard semble ne pas savoir comme la plupart des français que le masque ne protège pas du coronavirus : 4895

Les commentaires sont fermés.

Lebloglibre |
Djalain |
Fipanalyse |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Afriques
| La Gazette Pro Nature
| Domieblog