MAISONS-LAFFITTE : LE MAIRE AUTORISE L’OUVERTURE DE COMMERCES NON ESSENTIELS MALGRÉ LE CONFINEMENT

Image de prévisualisation YouTube

Jacques Myard a pris un arrêté autorisant l’ouverture des commerces « non essentiels » dans sa ville. Car pour lui il y a rupture d’égalité entre les commerces de proximité et les grandes surfaces ou les plateformes de vente en ligne.

« On navigue à vue », « on vit au jour le jour », « on est dans le flou total et on fait comme on peut » : tels sont les propos des petits commerçants qui ressortent le plus fréquemment dans cette commune des Yvelines comme a pu le constater notre reporter Estelle Farge.

Conscient des difficultés économiques des commerces de proximité dans son centre-ville pendant le confinement, le maire Jacques Myard a décidé d’engager un bras de fer avec le gouvernement en prenant un arrêté autorisant les commerces a rester ouverts. Et ceci, tant que le tribunal administratif n’aura pas tranché sur la question. Il argue que cette situation amène à une rupture d’égalité entre les différents commerces au profit des seules grandes surfaces et des plateformes de commerce en ligne comme Amazon.

Pour l’édile, le décret du gouvernement « a été bâclé ». L’élu prend les déclarations de Premier ministre qualifiant les maires d’irresponsables avec humour : « Il est culotté ! », lance-t-il. Il se déclare prêt à aller jusqu’au Conseil d’Etat, si cela est nécessaire, pour faire valoir son droit de maire.

Source : RT FRANCE 

via comite-valmy.org

Laisser un commentaire

Lebloglibre |
Djalain |
Fipanalyse |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Afriques
| La Gazette Pro Nature
| Domieblog