UNE VINGTAINE DE JOURNALISTES ET DE CONSULTANTS SANTE DE BFMTV SURPRIS DANS UN RESTAURANT CLANDESTIN

Je pense que cette affaire concernant les médiatiques donneurs de leçons perpétuels aux simples Français (qui eux sont des abrutis non disciplinés : c’est ainsi qu’on nous résume les choses à longueur d’audience, bien souvent) se passe d’autre commentaire que l’article lui-même…imageFin février, dans un restaurant clandestin situé à proximité du siège de la chaîne BFMTV à Paris, une vingtaine de journalistes de la chaîne d’informations en continu ainsi que des consultants de santé ont été verbalisés, selon les informations du Canard Enchaîné. La chaîne dément.

C’est une information rapportée par Le Canard Enchainé dans sa dernière édition, parue ce mercredi 3 mars. Il y a une semaine, le 24 février dernier, peu avant minuit, des policiers ont effectué un contrôle dans un restaurant clandestin, situé à proximité du siège de la chaîne BFMTV, à Paris.

« Un établissement à la mode »

D’après nos confrères, des journalistes de la chaîne info étaient présents dans ce restaurant, un « établissement à la mode, qui se vante de se trouver au carrefour des grands médias ». À leurs côtés, des consultants santé, dont des cadres de l’AP-HP (Assistance publique – Hôpitaux de Paris), et un gradé de la brigade des sapeurs-pompiers. Le gérant du restaurant clandestin a été placé en garde à vue pour mise en danger d’autrui.

Vingt personnes sur place ont été verbalisées par les forces de l’ordre, en raison de la pandémie de Covid-19 qui oblige les restaurants à fermer leurs portes depuis plusieurs mois. Le Canard Enchainé, qui dévoile l’affaire, ne manque pas d’ironiser : « suggestion pour le prochain reportage : dans l’arrière-cuisine de BFM. »

De son côté, le magazine Capital indique que le restaurant « Aux 3 Présidents » est situé au rez-de-chaussée du groupe Altice, propriété de BFMTVRMC ou SFR, et appartient en personne au PDG du groupe Patrick Drahi. Une source interne au groupe précise à Capital que le personnel du groupe audiovisuel était composé de techniciens de production, de journalistes sportifs de RMC sport, d’anciens journalistes de Mediapro, d’intermittents et de personnels médicaux de l’hôpital Georges-Pompidou qui ne sont pas des consultants de BFMTV.

Dans la soirée, le directeur général de BFMTV Marc-Olivier Fogiel a indiqué sur Twitter qu’ »’aucun journaliste ni consultant de BFMTV n’a été arrêté dans un restaurant clandestin à Paris fin février ».

Capture d’écran 2021-03-04 à 12.49.44Source : La Dépêche

Les commentaires sont fermés.

Lebloglibre |
Djalain |
Fipanalyse |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Afriques
| La Gazette Pro Nature
| Domieblog