DOCTEUR DENIS AGRET : EFFETS SECONDAIRES GRAVES ET DECES SUITE A LA VACCINATION COVID

VIDEO CENSUREE SUR YOUTUBE ET LES GRANDS MEDIAS SOCIAUX ! MERCI A ODYSEE.COM

DSAT

 

RAPPEL  :  « LA VITAMINE C A DOSE ELEVEE, PREVIENT ET GUERIT TOUTES LES FORMES D’AFFECTIONS RESPIRATOIRES VIRALES, Y COMPRIS L’INFLUENZA, LE CORONAVIRUS ET LEURS VARIANTS. PRENEZ MATIN MIDI ET SOIR DE LA VITAMINE C EN QUANTITE SUFFISANTE (3 X 1 000MG) CET HIVER ET VOUS N’ATTRAPEREZ AUCUNE AFFECTION RESPIRATOIRE VIRALE SANS AUCUN VACCIN. » DR LEVY

 

NIH

traduit de l’anglais – https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/29099763/

DOCTEUR DENIS AGRET : EFFETS SECONDAIRES GRAVES ET DECES SUITE A LA VACCINATION COVID nutrients-09-01211-g001

La vitamine C est un micronutriment essentiel pour l’homme, avec des fonctions pléiotropiques liées à sa capacité à donner des électrons. C’est un antioxydant puissant et un cofacteur pour une famille d’enzymes biosynthétiques et régulatrices de gènes. La vitamine C contribue à la défense immunitaire en soutenant diverses fonctions cellulaires du système immunitaire inné et adaptatif. La vitamine C soutient la fonction de barrière épithéliale contre les agents pathogènes et favorise l’activité de piégeage des oxydants de la peau, protégeant ainsi potentiellement contre le stress oxydatif environnemental. La vitamine C s’accumule dans les cellules phagocytaires, telles que les neutrophiles, et peut améliorer la chimiotaxie, la phagocytose, la génération d’espèces réactives de l’oxygène et finalement la destruction microbienne. Il est également nécessaire pour l’apoptose et l’élimination des neutrophiles usés des sites d’infection par les macrophages,diminuant ainsi la nécrose / NETose et les lésions tissulaires potentielles. Le rôle de la vitamine C dans les lymphocytes est moins clair, mais il a été démontré qu’elle améliore la différenciation et la prolifération des cellules B et T, probablement en raison de ses effets de régulation génique. Une carence en vitamine C entraîne une immunité affaiblie et une plus grande sensibilité aux infections. À leur tour, les infections ont un impact significatif sur les niveaux de vitamine C en raison de l’augmentation de l’inflammation et des besoins métaboliques. En outre, une supplémentation en vitamine C semble être capable à la fois de prévenir et de traiter les infections respiratoires et systémiques. La prévention prophylactique des infections nécessite des apports alimentaires en vitamine C qui fournissent des taux plasmatiques au moins adéquats, sinon saturants (c.-à-d. 100-200 mg / jour), qui optimisent les taux cellulaires et tissulaires. En revanche,le traitement des infections établies nécessite des doses significativement plus élevées (en grammes) de la vitamine pour compenser l’augmentation de la réponse inflammatoire et de la demande métabolique.

Anitra C Carr& Silvia Maggini

nutrients-09-01211-g002

A VOUS QUI VOUS PLAIGNEZ DE LA SITUATION ACTUELLE

A VOUS QUI PORTEZ LE MASQUE SEUL DEHORS OU DANS VOTRE VOITURE

SAVEZ-VOUS QUE LE VIRUS N’EST PAS DANS L’AIR ?

SAVEZ-VOUS QUE LE MASQUE ABAISSE VOTRE IMMUNITE  DU FAIT DU MANQUE D’OXYGENATION DE VOS CELLULES (HYPOXIE) ?

ET  AUJOURD’HUI, AVEZ VOUS PRIS VOTRE VITAMINE C ?

NIH NLM Logo

DEVENONS TOUS JOURNALISTES.

 

 

 

Laisser un commentaire

Lebloglibre |
Djalain |
Fipanalyse |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Afriques
| La Gazette Pro Nature
| Domieblog